Rentrée 2016-2017

Rentrée 2016-2017

La réunion transport qui a eu lieu le 11 octobre en mairie de Rambouillet a surtout permis de faire l’état des lieux calamiteux depuis la rentrée. Etaient présents : pour la mairie de Rambouillet Marc Robert, Véronique Matillon (adjointe au scolaire), Monsieur Barbotin (1er adjoint et conseiller régional), Monsieur Cintrat (en charge des travaux et de la sécurité) Monsieur Calvet pour le lycée, Madame Bianchi, Monsieur Couratier et le principal adjoint pour le collège du Racinay, la principale adjointe pour De Vivonne et Monsieur MICHEL président du SITERR (Syndicat des transports et de l’Equipement de la Région de Rambouillet).

Monsieur Robert a d’abord laissé la parole aux parents. J’ai donc pu évoquer toutes les difficultés que vous m’avez fait remonter depuis début septembre et en particulier le cas de Ponthévrard.

Pour le lycée, Monsieur Calvet a déclaré qu’il n’avait jamais eu autant d’élèves en retard. De plus la plupart des élèves arrivent maintenant quasiment tous à la même heure et il déplore que le fait de passer par la gare soit une priorité au regard du fait de conduire des élèves sur leur lieu d’étude.

Pour le collège du Racinay, Madame Bianchi a beaucoup insisté sur la sécurité : des cars en retard qui passe très vite devant le collège et qui déposent les élèves dans la rue devant le portail tant les horaires sont justes, des bus qui partent beaucoup trop tôt le soir et qui obligent les élèves à courir. Il y a toujours eu des problèmes sur certaines lignes mais cette année c’est un record. Elle a également fait part d’un questionnaire réalisé auprès des parents avec un taux de réponse très important.

Il n’y a pas eu d’intervention de la part du collège De Vivonne.

Monsieur Robert quant à lui a affirmé qu’il ne pouvait plus continuer à laisser entrer jusque dans le centre de la ville des bus en plus du réseau urbain existant. Il faudra donc trouver des solutions. En tant que parents, nous avons réaffirmé le fait que nous enfants devaient être conduits directement dans leurs établissements respectifs.

Monsieur Michel a annoncé de nouvelles modifications d’horaires pour la rentrée du 3 novembre avec des bus directs pour le Racinay et Bascan. 

Il a été convenu de se revoir fin novembre pour faire le point des modifications apportées.

Je pense personnellement qu’il y aura surement des améliorations sur certaines lignes mais j’ai les plus grandes inquiétudes concernant la ligne 10 qui a changé de statut et qui devient une ligne régulière et express. Monsieur Michel nous a expliqué qu’à ce titre, elle ne pouvait en aucune façon avoir de ramifications ou de changement de parcours à certains horaires. Il n’y a aucune souplesse possible. C’est le STIF qui décide. Je n’ai pas reçu de réponse à la lettre que les fédérations de parents d’élèves ont envoyé à Valérie Pecresse.

On nous renvoie en permanence l’argument du coût économique qui dans le cas présent n’est pas recevable puisque toute cette réorganisation a coûté une fortune pour un résultat qui ne convient à personne.

 

Bien cordialement,

 

Ghislaine COLLETTE

Présidente PEEP Rambouillet